Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

La SG de l’OIF Michaëlle Jean attendue à la 2è édition d’Africa Web Festival à Abidjan

La SG de l’OIF Michaëlle Jean attendue à la 2è édition d’Africa Web Festival à Abidjan

Source : APA

La Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la canadienne Michaëlle Jean est attendue à la deuxième édition d’Africa Web Festival (AWF) qui se tiendra à Abidjan du 3 au 5 décembre prochain, a annoncé, vendredi, le Président du Comité d’organisation de ce Festival, Dr Alfred Dan Moussa, au cours d’une Conférence de presse co-animée avec la Fondatrice du Festival, Mariam Sy Diawara.
 
Africa Web Festival est une initiative qui vise à accompagner les gouvernements dans leurs efforts de vulgarisation des technologies de l'information et de la communication, de l'internet et du web en général.
 
Africa Web Festival offre une plateforme enthousiaste à la jeunesse pour ‘'apprendre, resauter et s'inspirer pour s'offrir un avenir meilleur'', a expliqué Mme Diawara, estimant que si l'Afrique ‘'n'était pas présente lors de la révolution industrielle'', elle ‘'ne doit pas manquer le train de la révolution numérique''.
 
‘'Africa Web Festival se veut une plateforme où nous réfléchissons aux méthodes et stratégies pour rendre les outils de la modernité accessibles à tous, sans perdre notre âme africaine'', a-t-elle ajoutée.
 
Pour cette deuxième édition de l'AWF, la ville de Montréal au Canada a été élue, ville vedette de ce Festival qui attend en plus de la Secrétaire générale de l'OIF Michaëlle Jean, des participants qui viendront de 12 pays africains.
 
Selon M. Dan Moussa, le thème central de ce rendez-avec l'Afrique connectée, «transports, énergies et villes intelligentes au service du développement de l'Afrique» sera décliné autour de trois mamelles, en occurrence des tables rondes, des concours et des expositions.
 
Un Salon meublé par différents stands permettra aux professionnels d'exposer, présenter leurs produits et services mais aussi de faire la démonstration de leurs innovations. A propos des concours, il a rappelé que les inscriptions lancées le 25 septembre dernier prennent fin le mercredi 25 novembre prochain.
 
‘'A la date d'aujourd'hui, nous avons reçu 34 candidatures pour la vidéo, 68 pour les start-up, 23 pour les applications et 9 pour la création graphique'', a précisé le président du Comité d'organisation, Alfred Dan Moussa, par ailleurs Directeur général de l'Institut des sciences et techniques de la communication (ISTC, école publique).
 
‘' Ce qu'on constate, c'est que les candidatures sont plus nombreuses que l'année dernière'', a-t-il fait observer. ‘'Il s'agira d'accompagner les vainqueurs dans les différentes catégories afin de mieux vendre leur production'', a ajouté la Fondatrice du Festival.
 
Au titre des innovations, cette édition sera éclatée à l'intérieur dans trois villes du pays avec la collaboration de la Chambre du commerce et de l'industrie. Il s'agit de San-Pedro (Sud-Ouest), Bouaké (Centre-Nord) et Korhogo (extrême-Nord), a renchéri Mme Diawara.
 
Les prix de l'animation 2D 3D, de la publicité, de l'humour, du documentaire, de la fiction, deux prix exceptionnels que sont le prix Alassane Ouattara et Afrikenous de la meilleure image de l'Afrique ainsi que le meilleur espoir féminin de la francophonie seront décernés dans la catégorie vidéo. Quant au volet applications, les prix prévus sont ceux des meilleurs sites web, logiciel, blog et Web TV.La première édition en 2014, a enregistré 105 candidats, 48 panélistes, 61 médias et 5425 visiteurs.

 

Tags:

A- A A+