Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Cyber Santé/Projet Télé Cardiologie : remise d’appareil d’ECG et matériel informatique à neuf centres de santé

Cyber Santé/Projet Télé Cardiologie : remise d’appareil d’ECG et matériel informatique à neuf centres de santé

Source : Ministères

C’est une grande avancée dans le traitement des maladies cardiovasculaires et thoraciques en Côte d’Ivoire, neuf localités ont été équipées le samedi 06 décembre 2014 au centre de Télémédecine du CHU de Yopougon de Kits Medico Net, composé d’appareil d’électrocardiographie et de matériel informatique pour la réalisation d’examen ECG et la transmission de résultat. 
 
Ce don de kits Médico Net s’inscrit dans le cadre du projet Télé Cardiologie mis en place par le CHU (Centre hospitalier universitaire) de Bouaké en partenariat avec le RAFT (Réseau en Afrique francophone de télémédecine) , la SIBIM (Société ivoirienne de biosciences et d’informatique biomédicale) et l’ONG Wake Up Africa, ayant bénéficié de l’appui institutionnel et financier de l’ANSUT (Agence nationale du service universel des télécommunications).
 
Pendant 48 heures (vendredi 05 et samedi 06) de travaux en atelier dont le thème : « Télé expertise dans l’interpretation des ECG en Côte d’Ivoire », les acteurs du projet Télé Cardiologie et le personnel médical ont été formés à la pratique de l’ECG et à l’utilisation des TIC pour la transmission des examens et la réception des résultats de la télé expertise. 
 
A l’issue de cette formation, neuf (09) régions dépourvues en électro cardiographe dont les centres de santé d’Odiéné, Férkessédougou, Boundiali, Bouaké, Man, Abobo, Niablé, Adzopé, Bouna, ont donc reçu leur kit Médico Net. L’honneur a été fait au Dr Soundélé Affoué Maïté de Ferké, de recevoir symboliquement le don au nom de ses confrères récipiendaires.
 
Ce fut une occasion pour le Professeur Ehua Françis de traduire sa satisfaction. « Nous avons décidé de faire en sorte que l’on puisse pratiquer l’électro cardiographie dans certaines régions dans lesquelles, il n’y a pas cet appareil. Cet électro cardiographe permettra de transmettre efficacement le tracé à un cardiologue d’Abidjan à Bouaké, de telle sorte que le patient n’ait plus à se déplacer » a-t’il déclaré.
 
Selon le Coordonnateur du projet, M. Traoré Bagnogona Youssouf, la participation de l’ANSUT s’inscrit dans le cadre du programme Cyber Santé et pour accompagner la réussite de ce projet qui passe par la vulgarisation de l’outil TIC. « Nous sommes satisfaits du fait que ce projet va améliorer les conditions de vie des populations. C’est une phase pilote dont les résultats vous nous amener à étendre le projet à toutes les régions » a-t’il indiqué.
 
Notons en définitive des dires du Dr Adoubi Anicet, Cardiologue au CHU de Bouaké que, ‘’25% des patients qui venaient pour des urgences cardiovasculaires décédaient, ces patients ne disposaient pas d’examen complémentaire, notamment de l’électrocardiogramme aux urgences. Ce projet va permettre de réaliser les ECG dans les villes de l’intérieur qui ne sont pas pourvues de cardiographe’’ a-t’il confié.

 

Tags:

A- A A+