Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

La justice confirme la fin de la crise

La justice confirme la fin de la crise

Taekwondo :

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La crise qui opposait la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) au Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV) est désormais loin derrière depuis le 23 mai 2018 avec le procès-verbal de conciliation paraphé par le ministre Amichia François, Ministre des Sports et Loisirs. Une sortie de crise confirmée par les protagonistes via des communiqués. N’empêche, la justice ivoirienne, par l’entremise de la Cour d’appel statuant le 1er juin 2018 sur un recours de la FITKD suite à l’ordonnance du Tribunal de 1ère Instance d’Abidjan autorisant le CNO-CIV à prendre possession du siège technique de la FITKD , a tranché en faveur de l’administration Bamba Cheick Daniel. « Les dirigeants de la FITKD ont été régulièrement élus comme cela est confirmé par les instances internationales du Taekwondo adressées au CNO CIV. Aucune décision de justice n'a invalidé ou annulé cette élection du 08 avril 2017 », peut-on lire dans l’ordonnance du 1er juin 2018.Deux constats ont motivé la décision de la Cour d’appel. À savoir, l’élection de Daniel Cheick Bamba et de son comité directeur n’a jamais été invalidée ou annulée par une décision de justice. Aussi, Daniel Cheick Bamba est le président reconnu par la Fédération Internationale de Taekwondo (WT) et par le Comité Internationale Olympique (CIO). Cette décision de la Cour d’appel vient conforter et renforcer les décisions contenues dans le procès-verbal de conciliation.

Tags:

A- A A+