Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Atelier de sensibilisation et formation sur les droits et obligations des usagers TIC :

Atelier de sensibilisation et formation sur les droits et obligations des usagers TIC :

Microsoft rassure sur les données personnelles stockées dans son cyberespace

Source : Ivoire-Presse

Le directeur juridique de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, Serge Ntamack, a animé une conférence lors de l’atelier organisé par le Ministère des PTIC sur les droits et obligations des usagers TIC. C’était du 29 au 30 Avril 2014 à Abidjan. Retour sur une présentation riche en enseignements. Le développement des TIC en Côte d’ivoire a connu une avancée rapide ces dernières années et plusieurs acteurs proposent aujourd’hui des services dans l’espace numérique, parmi lesquels Microsoft. C’est pourquoi, le directeur juridique de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, Serge Ntamack, a été invité à faire une présentation sur le sujet : le cloud Microsoft, la sécurité et la protection des données personnelles. Le conférencier a débuté son exposé en précisant que Microsoft est un acteur majeur dans le domaine informatique sur les segments des terminaux, logiciels et services informatiques. Puis, définissant le Cloud, Serge Ntamack a présenté l’approche de Microsoft. Selon l’expert, « le Cloud Microsoft correspond à un pool de ressources informatiques disponibles à la demande à tout moment à partir de terminaux connectés à Internet.» Il préciseque nous « sommes tous dans le Cloud.»Nous vivons tous dans le Cloud dès lors que nous avons une adresse email, un compte sur les réseaux sociaux où que nous faisons des recherches de photos, de musique sur Internet, etc. Le cloud soulève beaucoup de défis. Des défis émergents qui concernent la gestion du Big Data, la monétisation des données, l’accès aux données par les gouvernements. Il y aussi des défis classiques. Ceux-ci sont en rapport avec la protection de la vie privée, la transparence sur le traitement des données, la sécurité des données et leur localisation. Abordant les offres Cloud Microsoft, Serges Ntamack a présenté Office 365 qui est la suite Office connue. Fournie via le cloud, elle offre en outre la possibilité d’accéder aux logiciels et aux fichiers toujours à jour, depuis pratiquement n’importe où (PC, Mac et tablettes). Les fonctionnalités sont également mises à jour automatiquement.Selon qu’il est utilisé par les professionnels (entreprises publiques ou privées), les étudiants ou les particuliers, Office 365 est disponible en plusieurs versions : Office 365 Entreprise, Office 365 UniversitéOffice 365 Home Premium, Office 365 Famille, Office 365 Personnel. En fonction de l’offre choisie, Office 365 donne accès aux services hébergés suivants : Exchange, SharePoint et Lync. Cependant, toutes les formules ne contiennent pas nécessairement Microsoft Office. Ces services disponibles en abonnement permettent aux entreprises d’accéder à un certain nombre de services hébergés par Microsoft sans avoir à investir dans une infrastructure interne (serveurs sur site). Sécurisé et initialement conçu pour le milieu professionnel, Office 365 répond aux exigences de respect et de confidentialité de données et garantit financièrement la disponibilité du service. Le leader mondial de l’informatique régule-t-il les défis du cloud évoqués plus haut selon cadre juridique ivoirien?D’ailleurs, Monsieur Marius Comoé, Président de la Fédération des Associations de consommateurs actifs de Côte d’Ivoire interpelle le conférencier : « Les services Cloud de Microsoft sont-ils proposés en conformité avec les règles de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) car nous voulons avoir des assurances sur la protection des consommateurs ?» Affirmatif a martelé Serge Ntamack. Les services Cloud Microsoft sont soumis à un certain nom de réglementation à savoir les règles communes de la CEDEAO, les règlementations spécifiques aux clients (exemple de la santé, finances, etc.), recommandations des autorités de protections et les termes et conditions contractuelles. Poursuivant son argumentation, il a souligné avec force que Microsoft est leader en sécurité et protection des données personnellesen matière de conformité à la réglementation sur le Cloud. Aucun autre fournisseur de services Cloud n’offre ce niveau d’engagement et de garanties sur le Cloud. Microsoft collabore régulièrement et discute avec les régulateurs pour valider son approche Cloud. A Microsoft, la protection de la vie privée obéit à des principes: -Pas de publicité dans la mesure où l’entreprise ne crée pas de publicités en utilisant les données de ses clients. -Totale transparence en ce qui concerne l’accès à vos informations, qui y a accès, oùelles sont logées sans oublier les notificationsfaites aux clients dès lors qu’il y a des changements en matière de sécurité, protection des données et procédure d’audit. -Contrôle sur les données par le client lui-même, car il dispose d’outils d’administration et des accès pour réguler le partage des informations ou pas. Si le client décide d’arrêter le service, il a le droit de récupérer ses données et les faire supprimer. Le conférencier a terminé en précisant que ces ateliers de formation et de sensibilisation sur le cadre juridique ivoirien en matière de TIC, sont d’une grande importance dans la mesure où il vise à assainir le milieu numérique qui souffre déjà de plusieurs maux dont la cybercriminalité, du piratage de logiciels informatique.

Tags:

A- A A+