Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Journée mondiale de la Propriété Intellectuelle :

Journée mondiale de la Propriété Intellectuelle :

Microsoft et ses partenaires unis pour affirmer le caractère criminel du piratage.

Source : Ivoire-Presse

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la Propriété Intellectuelle, Microsoft et ses partenaires, MC3 Trade, Polaris et Aitek (grossistes informatiques agréés) ont organisé une caravane, dans le District d’Abidjan le samedi 26 avril 2014. L’objectif de cette action était de dire « STOP au piratage » et de réaffirmer que la violation des ½uvres de l’espritest un crime économique. Soutenus par ses distributeurs agréés, MC3 Trade, Polaris et Aitek, et sous la musique d’une chanson enregistrée en collaboration avec le groupe Espoir 2000 à l’occasion de la journée de la mondiale de la Propriété Intellectuelle, Microsoft a sillonné la ville d’Abidjan pour dénoncer le piratage de ses principaux logiciels: Microsoft Windows et Microsoft Office. En effet, la caravane, fort d’un camion podium et d’une dizaine de voitures, a débuté au siège du géant informatique au Plateau. Elle a ensuite parcouru les communes de Treichville, Marcroy, Koumassi, Port-Bouët et Cocody avec des escales marquées, soit par une distribution de flyers, soit par une sensibilisation à des endroits précis réputés être des repaires de pirates informatiques. Par cette action, l’éditeur de logiciels pointe du doigt les faussaires, les contrefacteurs, et par la même occasion sensibilise les utilisateurs sur la nécessité pour eux d’acquérir des produits originaux. Selon Simon Ouattara Directeur Général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre « La violation de la Propriété Intellectuelle est un crime économique qui doit interpeller toute la société. Car, selon le rapport du cabinet d’audits, d’expertises comptables et de conseils PriceWaterhouseCoopers (PWC) sur les Crimes économiques, Une Entreprise sur Trois est touchée par les problèmes liés au vol ou à la violation de leur propriété intellectuelle.» La célébration de la Journée mondiale de la Propriété Intellectuelle a permis à Microsoft d’adresser un message fort à ses partenaires afin de les encourager à ne proposer que les produits originaux aux utilisateurs. Il en a profité pour présenter ses distributeurs agréés à savoir MC3 Trade, POLARIS et AITEK. Armand Gada, prenant la parole au nom des distributeurs, a indiqué que « le piratage informatique est en train de tuer ce secteur de l’économie Ivoirienne. Par cette caravane, nous voulons signaler aux utilisateurs, entreprises comme particuliers, la nécessité de se protéger contre les pirates informatiques.Le premier moyen de lutte, c’est d’exiger l’achat des logiciels originaux et certifiés chez des distributeurs et revendeurs agréés.» Il y a donc dix mille raisons de dire NON au piratage, car visiblement tout le monde y perd:les fabricants, les distributeurs, les revendeurs, les consommateurs, les employés… en un mot toute l’économie du pays. En plus, le piratage pose désormais un problème de protection du consommateur. Car, comme cela a été démontré récemment dans une étude conjointe menée par l’IDC et l’Université de Singapour, les logiciels piratés sont une porte ouverte à la cybercriminalité et au vol de données, car plus perméables, plus exposés aux virus et logiciels malveillants. Par ailleurs, en organisant cette caravane, Microsoft a indiqué lors d’une conférence presse, qu’il souhaite également favoriser et initier le débat sur la question des violations de la propriété intellectuelle. Selon l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), lorsqu’il y a une situation de vol de propriété intellectuelle, les répercussions sont graves, surtout pour les petites et moyennes entreprises (PME). Quand une entreprise voit, par exemple, ses secrets commerciaux volés ou que les recherches de ses employés tombent entre de mauvaises mains, elle perd forcément: chute des ventes, baisse des investissements, etc. Par ailleurs, le vol ou la violation de la propriété intellectuelle étouffe la créativité, l’innovation et la croissance quel que soit le domaine d’activité freinant ainsi l’évolution et le développement humain avec la présence sur le marché des produits contrefaits et d’origine douteuse. Le progrès et le bien-être de l’Humanité, selonl’OMPI, repose sur sa capacité à créer et à inventer de nouvelles ½uvres dans les domaines de la technologie et de la culture. Ce qui stimule conséquemment la croissance économique, alimente les progrès de l’Humanité, conduit à la création d’emplois et de nouvelles industries et améliore la qualité de vie. Pour ces multiples raisons, Microsoft saisit l’opportunité qu’offre la célébration de la Journée mondiale de la Propriété Intellectuelle, pour faire prendre conscience de l’importance de la protéger. En plus de la sensibilisation du consommateur, de la dénonciation des pirates, Microsoft est convaincu qu’un pays peut avoir une économie forte s’il y existe des lois qui protègent la Propriété Intellectuelle et l’½uvre d’esprit.La compétitivité de l’Afrique est aussi à ce prix.

Tags:

A- A A+